Qur’an Sourate AHQAF, V15:

 » Et NOUS avons recommandé à l’ INSAN ( l’homme) d’ observer le IHSAN ( la bonté ) envers ses géniteurs… »

L’islam a toujours mis un accent particulier sur la relation que nous devons entreprendre entre nous et nos géniteurs. Cette relation est tellement importante qu’à maintes reprises, toutefois que l’adoration exclusive à ALLAH est mentionnée, s’en suit la nécessité de l’expression d’une bonté immense vis a vis de nos parents, père et mère.
Dans cette séquence du Noble Qur’an, deux mots d’un même schème( mesure de langue) sont utilisés pour nous faire ressortir avec éloquence la clarté de message divin.
En effet, le mot إنسان ( l’homme) est pesé selon le schème فعلان qui implique l’excès ou l’abondance dans une notion donnée. انسان est composé de 3 mots a l’origine ن س ي…. Ces trois lettres se retrouve dans le نسيان ( nisyaan) qui veut dire oublie. Toutes les imperfections de l’homme prennent leur origine dans cet état de fait que l’homme oublie beaucoup ( l’homme a ete appele insaan du fait qu’il oublie abondamment, nisyaan) Dixit un linguiste . Et c’est justement ce qui justifie son regret après un acte blâmable quand il vient a s’en rendre compte. Pour donc palier a cette imperfection qui se trouve être la mère de touts les défauts, l’oublie, ALLAH ta’ala propose a l’INSAANE le IHSAANE (bonté excessive). Comment pouvons nous être reconnaissant envers ALLAH ta’ala si nous sommes incapables de l’être envers nos pères et mères ?
Le premier palier de la religion est l’ISLAM ( soumission volontaire aux principes d’Allah), le second, IMAAN (la foi inébranlable) et le troisième IHSAAN( la bonté excessive ). ALLAH attend de nous cette bonté excessive vis a vis de LUI a travers la reconnaissance de ses bienfaits. Comment pourrions-nous l’être si nous sommes incapables d’observer cela vis a vis de nos géniteurs que nous voyons, que nous pouvons toucher, alors que LUI est invisible et intouchable?
Cette équation est donc pour nous fondamentale dans sa résolution. Et le Qur’an dans la beauté de son texte et son éloquence hors paire nous l’expose clairement…
Pour que l’être qui oublie beaucoup ( insaan) parvienne a ALLAH ( Muhsin, bienfaiteur ) il faut qu’il empreinte la voie de la bonté excessive ( Ihsann) et le laboratoire pour l’appliquer est celui des geniteurs ( waalidaan)…

Oh ALLAH fais du Qur’an le printemps de nos coeurs, la lumière de nos poitrines et la dissipation de nos soucis et préoccupations. Amine!!!

Oustaz Djibril COULIBALY


0 Comments

Leave a Reply