Amīne (أمين، أمنة،أمن) dans le Coran.

Le terme amīne indique la paix et la quietude. ALLAH nous montre à travers l’utilisation de ce terme que la paix est une priorité à tout succès.
Ainsi , nous allons remarquer qu’à chaque fois qu’ALLAH doit associer le terme amīne (paix) et la richesse, IL met toujours le terme amīne avant la richesse. C’est pour nous dire que la paix est une condition fondamentale à la richesse .

Dans le verset ci-dessous, ALLAH nous parle d’une cité qui était prospère mais en en précisant qu’elle était d’abord en paix avant d’accéder à la richesse. Les richesse sont certes venues de toute part vers elle, mais il a fallu qu’elles soient précédées par la paix. c’est pour cela qu’on remarque qu’ALLAH insiste sur le terme paix en l’employant deux fois : » Elle était en sécurité et tranquille:

وَضَرَبَ اللَّهُ مَثَلًا قَرْيَةً كَانَتْ آمِنَةً مُّطْمَئِنَّةً يَأْتِيهَا رِزْقُهَا رَغَدًا مِّن كُلِّ مَكَانٍ فَكَفَرَتْ بِأَنْعُمِ اللَّهِ فَأَذَاقَهَا اللَّهُ لِبَاسَ الْجُوعِ وَالْخَوْفِ بِمَا كَانُوا يَصْنَعُونَ
« Et ALLAH propose en parabole une ville : elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’ALLAH. ALLAH lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient.(sourate16, les abeilles, verset112)

Aussi, lorsqu’ALLAH a voulu présenter la cité de la Mecque, IL a dit qu’elle était une ville sûre, c’est-à-dire une ville où il y a la sécurité, la paix.
En parlant de la Mecque qui retrouva sa inquiétude :
وَهَٰذَا الْبَلَدِ الْأَمِينِ
« Et par cette Cité sûre ! »(sourate95, le figuier, verset3)

Par ailleurs, lorsqu’Abraham demanda à ALLAH de faire de la Mecque une ville prospère, il a demandé la paix avant de demander la richesse pour les Mecquois : la richesse d’accord mais la sécurité d’abord, pourrait-on résumer.
Tout ceci montre l’importance de la paix.

وَإِذْ قَالَ إِبْرَاهِيمُ رَبِّ اجْعَلْ هَٰذَا بَلَدًا آمِنًا وَارْزُقْ أَهْلَهُ مِنَ الثَّمَرَاتِ مَنْ آمَنَ مِنْهُم بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ ۖ قَالَ وَمَن كَفَرَ فَأُمَتِّعُهُ قَلِيلًا ثُمَّ أَضْطَرُّهُ إِلَىٰ عَذَابِ النَّارِ ۖ وَبِئْسَ الْمَصِيرُ
« Et quand Abraham supplia : « ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en ALLAH et au Jour dernier », le Seigneur dit : « Et quiconque n’y aura pas cru, alors Je lui concéderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l’au-delà]. Et quelle mauvaise destination » ! »(sourate 2, la vache, verset126).

Qu’ALLAH nous accorde la Paix du cœur, mette la Paix dans tous les couples et fasse régner la Paix partout dans le monde.

Oustaz Mohammad KONATÉ


0 Comments

Leave a Reply